Michel Gyarmathy

Michel-Gyarmathy-02.jpg

En 1936, Derval fit revenir de New York sa chère Joséphine pour mener ' En Super Folies'.
C'est un jeune hongrois, Michel Gyarmathy tout fraîchement débarqué de son Balasagyarmath natal qui en dessina l'affiche.
Apres des études aux Beaux Arts de Budapest, il débarque à Paris, persuadé qu'il va conquérir Paris. Il va très vite déchanter…
Tel Rastignac et son 'à nous deux Paris', tout droit descendu du train à la garde l'Est il va battre pendant 3 ans le pavé du Paris d'avant-guerre. Un soir, il réussit à s'offrir un billet pour TABARIN. Coup de foudre ! Il sera décorateur de revues!
À peine rentré dans sa chambre d'hôtel il passe sa nuit à dessiner des maquettes de décors et costumes.
Dès le lendemain, farouchement décidé à travailler pour Paul Derval, il cherche par tous les moyens à le rencontrer pour lui montrer ses maquettes.
Mais Derval s'obstine à refuser de le recevoir.
De guerre lasse, et avec l'obstination de ses 25 ans, Gyarmathy s'arme d'une grosse boîte de craies de couleurs et s'installe sur le trottoir, devant l'entrée des artistes pour y dessiner la maquette d'un tableau représentant les amours de Manon Lescaut et du Chevalier des Grieux…que Derval pourrait voir en entrant dans son théâtre.
Mais un orage efface son œuvre….Qu'a cela ne tienne, il revient le lendemain et recommence à dessiner !Descendant de sa voiture, Derval, ne pouvant faire autrement, regarda alternativement le dessin sur le trottoir et son auteur, lui demanda: c'est vous qui avez dessiné ça? et bien nettoyez le trottoir... et revenez me voir demain, avec la même chose sur une feuille de papier!
Et c'est ainsi que commença une longue histoire d'amour entre Michel Gyarmathy, Paris, les Folies Bergère et le public du monde entier.
Elle durera 56 ans !
'Michel Gyarmathy est l'incarnation parfaite du music-hall. De ses origines hongroises, il conserbe le rythme inspiré par les tzyganes, mais aussi soutenu par les souvenirs de frantz Lehar et de Bela Bartok. De sa conquête parisienne, patiente, tenace, laborieuse, il incarne l'esprit de fête, de luxe, de beauté en un style unique au monde'  .

Ce grand homme c'est éteint mais nous a légué une grande part de l'histoire des folies bergere et du music-hall.


 

 
< Précédent   Suivant >